Les parents des enfants cancéreux de Garches saisissent le Conseil d’Etat

Publié le 30/07/2014

Ils sont bien décidés à poursuivre leur combat. Des parents dont les enfants étaient soignés par l’unité de cancérologie de Garches (Hauts-de-Seine) viennent de saisir le Conseil d’Etat. Jeudi dernier le tribunal de grande instance de Paris avait rejeté la requête déposée par ses familles contre la fermeture du service d’oncologie pédiatrique de Garches. A la suite de cette décision certains proches avaient saisi la Cour européenne des droits de l’Homme et le Défenseur des droits, Jacques Toubon.

Aujourd’hui c’est donc au Conseil d’Etat de se prononcer à son tour dans cette affaire."Nous espérons" que la plus haute juridiction administrative française, "sera sensible à l’urgence de la situation" a souligné Me Jérôme Rousseau, avocat d’Ametist, une association de proches de malades. En effet le 21 août est la daté prévue pour la fermeture du service. Le Conseil d’Etat devrait donc statuer avant cette échéance.

Le bras de fer qui oppose les parents d’enfants malades et la direction de l’AP-HP dure depuis plusieurs mois. Même si l’établissement a, à plusieurs reprises, assuré que les patients de Garches pourraient poursuivre le même traitement, les parents tiennent à la survie de cette unité unique en France, dirigé par le Docteur Delépine. La fermeture est "très préjudiciable aux jeunes patients" (...) notamment car ce service offre "un choix thérapeutique au malade", estime Ametist. L’unité refuse notamment d’inclure les patients dans des essais cliniques.


Source : legeneraliste.fr