Algologie

Les morphiniques d’action rapide en cancérologie  Abonné

Publié le 20/11/2009
En sus du traitement de fond des douleurs oncologiques, les morphiniques d’action rapide sont indispensables pour traiter les accès douloureux paroxystiques.

Le patient cancéreux peut souffrir de douleurs persistantes, mais aussi de pics douloureux nommés accès douloureux paroxystiques (ADP) se superposant aux douleurs de fond.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte