Onco-dermatologie

LES METASTASES CUTANEES OMBILICALES  Abonné

Publié le 21/10/2016
Ces formations sont le plus souvent secondaires à une néoplasie digestive ou gynécologique, l’ensemble représentant plus de 90 % des cas. Leur aspect clinique peut être trompeur, d’où la nécessité de penser à ce diagnostic devant toute formation nodulaire ombilicale d’apparition récente.
Photo 1

Photo 1
Crédit photo : Dr Pierre Frances

François, patient de 47 ans, consulte car il a noté la présence d’une tuméfaction au niveau de son ombilic depuis quelques semaines. Cette formation semble circonscrite et apparaît comme un nodule de couleur chair légèrement rehaussé (voir cliché 1). Le patient nous montre son dernier bilan sanguin. Il révèle une anémie microcytaire hypochrome régénérative : Hb à 10,5 g/100 ml (N entre 13 et 18), un VGM à 74 µ3 (N entre 80 et 95), CCMH à 29 % (N entre 32 et 36), réticulocytes à 55 000/l (N entre 25 000 et 75 000).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte