LES MÉDICAMENTS DE L’HBP  Abonné

Publié le 07/11/2014

Rappelons en préambule l’importance de la prévalence des troubles sexuels chez les patients souffrant (20) de troubles mictionnels d’autant plus que ceux-ci sont sévères. Il s’agit non seulement de dysfonction érectile, mais également de troubles de l’éjaculation (21). Cette intrication rend plus complexe l’estimation exacte de l’incidence des troubles sexuels induits par un traitement médicamenteux dans ce contexte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte