Épidémie 2012-2013

Les mauvaises surprises de la grippe  Abonné

Publié le 05/04/2013
Cette année, l’épidémie de grippe a été doublement particulière. Elle a été extrêmement longue, s’étalant sur plus de trois mois et demi. Et le vaccin a été peu efficace, en raison de la circulation non prévue de deux souches du virus B et d’une mutation inattendue du virus A H3N1 au moment de la fabrication des souches vaccinales.

Avec plus de 14 semaines, cette année, l’épidémie de grippe a été la plus longue observée depuis plus de 30 ans, indiquent les réseaux de surveillance Sentinelle et des GROG (Groupes Régionaux d’Observation de la Grippe). Elle a enfin commencé sa décrue la semaine du 18 mars, semaine durant laquelle l’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 115 cas pour 100 000 habitants. Soit tout juste en dessous du seuil épidémique (120/100 000).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte