Zapping

Les IRSN précisent leur intérêt dans la fibromyalgie  Abonné

Publié le 15/02/2013

Une récente revue de la Cochrane Library vient d’analyser l’efficacité des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSN) sur les symptômes de fibromylagie (1). Ainsi, la duloxetine et le minalcipran sont supérieurs au placebo sur plusieurs des symptômes qui affectent les malades. La méta analyse a porté sur dix études, toutes menées contre placebo, colligeant un total de 6038 participants. La moitié des études ont concerné la duloxétine, l’autre moitié exactement le minalcipran.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte