Études

Les hypoglycémies sévères du DT2 mieux cernées  Abonné

Publié le 09/10/2015

Crédit photo : phanie

Les nombreuses communications qui leur étaient dédiées lors du congrès de l’EASD en témoignent : après avoir été pendant longtemps négligées, les hypoglycémies du diabète de type 2 suscitent de plus en plus d’intérêt. L’étude Hypo15 présentée à Stockholm confirme la fréquence du phénomène. Ce travail reprend à peu de chose près le protocole de l’étude conduite il y a quelques années par l’équipe du Pr Serge Halimi (CHU J-Fourier, Grenoble) en Isère.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte