« Les généralistes seront de plus en plus sollicités pour les soins palliatifs », selon le Dr Olivier Mermet (Sfap)

Par
Publié le 20/06/2019

Pour la première fois, la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (Sfap) a élu un médecin de famille à sa tête. A 48 ans, le Dr Olivier Mermet, généraliste dans une MSP à Saint Pourçain-sur-Sioule (Allier), devient le nouveau président de la Sfap. Coordonnateur du réseau de soins palliatifs de l’Allier depuis 14 ans, il insiste sur l’importance des équipes de soins primaires dans ce domaine.

Vous êtes engagé depuis des années dans les soins palliatifs. Pourquoi cet intérêt pour ce sujet ?

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)