Les Français pessimistes sur la possibilité de guérir d’un cancer

Publié le 02/02/2015

Crédit photo : PHANIE

Le cancer est la maladie qui effraie le plus les français. Alors que mercredi aura lieu la Journée mondiale contre le cancer, et que l’INCA doit livrer son état des lieux de la maladie en France, le cancer est un sujet qui inquiète toujours les Français. D’après un sondage diffusé lundi par la Fondation Arc et réalisé par l’institut Ipsos, 57% des Français placent le cancer comme la maladie la plus « à craindre » et « qui fait le plus peur ». Suivent, la maladie d’Alzheimer (19%), le sida (8%) et les maladies cardiovasculaires (8%). 67% des sondés affirment également éprouver « parfois » ou « fréquemment » de la peur à l’idée d’avoir un cancer. A 72% ils estiment avoir une probabilité « importante » de souffrir de cancer un jour dans leur vie (dont 59% une probabilité « plutôt importante » et 13% une probabilité « très importante »).

Pessimisme sur la guérison

La Fondation Arc souligne également que les Français « restent très pessimistes sur la possibilité de guérir d’un cancer ». 55% pensent qu’on ne guérit qu’un cancer sur trois, alors qu’aujourd’hui on guérit « plus d’un cancer sur deux » souligne la Fondation. 64% des sondés pensent aussi qu’on « ne guérira jamais tous les cancers ». Malgré tout, les Français restent attachés à la recherche dans ce domaine, déclarant à 98% que, même dans le contexte économique actuel, elle doit rester une priorité. 57% estiment même qu’il faut accroître le financement public pour la recherche sur læ cancer.


Source : legeneraliste.fr