Infectiologie

LES FORMES TARDIVES DE LA MALADIE DE LYME  Abonné

Publié le 25/11/2011
L’association de symptômes appartenant à des catégories différentes

Crédit photo : ©CUSTOM MEDICAL STOCK PHANIE

Une maladie de Lyme non reconnue ou insuffisamment traitée à la phase primaire, risque d’évoluer vers une phase secondaire avec souvent un retard ou une absence de diagnostic liés à la grande variété de ses symptômes cliniques. Il faut avoir deux objectifs :

- identifier et traiter précocement l’affection au stade primaire pour éviter le passage aux autres stades

- penser à suspecter devant certaines symptomatologies « multi-organes », la possibilité d’une maladie de Lyme à un stade évolué.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte