LES EXACERBATIONS  Abonné

Publié le 21/03/2014

Elles constituent chez l’asthmatique le motif principal de demande de soins (4) et génèrent 50 % des dépenses liées à cette maladie (7). Même si il semble y avoir une diminution jusqu’en 2004, les taux standardisés d’hospitalisation pour asthme ces dernières années se sont stabilisés chez l’adulte (1). En 2007, près de 54000 patients étaient admis pour asthme. Il semble qu’une large utilisation des corticoïdes inhalés ait contribué à la réduction de ces hospitalisations jusqu’en 2004 (5).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte