Sexologie

Les émois de l’éjaculation précoce  Abonné

Publié le 29/05/2015

Crédit photo : SPL/PHANIE

L’enquête Emoi sur l’éjaculation précoce a été présentée le 11 avril dernier aux 8es Assises françaises de sexologie et de santé sexuelle à La Rochelle par le Pr Marie-Hélène Colson qui en est la principale investigatrice. Cette première étude observationnelle d’envergure en France sur l’éjaculation précoce (EP) depuis une quinzaine d’années et soutenue par les laboratoires Menarini rend compte de la souffrance physique et psychologique des hommes qui souffrent de cette pathologie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte