Gynécologie

LES DYSMÉNORRHÉES  Abonné

Publié le 31/05/2018
Comprendre le phénomène douloureux menstruel permet de mieux le traiter. Des outils simples permettent d’orienter les femmes lorsque les symptômes ou l’évolution évoquent une pathologie organique.
Uterus

Uterus
Crédit photo : ROGER HARRIS/SPL/PHANIE

Les douleurs menstruelles modérées à sévères touchent une femme sur trois à une femme sur deux (1). Symptôme considéré comme naturel par beaucoup de femmes, il est négligé par un nombre trop important d’entre elles, alors qu’il engendre une absence au travail ou à l’école dans 17 % des cas (2).

LA DYSMÉNORRHÉE PRIMAIRE

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte