Proctologie

LES CONDYLOMES

Publié le 11/03/2016
Toute lésion nécessite un bilan d'extension loco- régional et la recherche d'autres IST. Le tabagisme favorise les récidives. Les HPV le plus souvent en cause (6.11...) ne sont pas oncogènes.
procto

procto
Crédit photo : DAVID MACK/SPL/PHANIE

L'OBSERVATION

Le jeune Aurélien, 22 ans, consulte car il perçoit depuis quelques semaines de  « petits boutons au niveau de l’anus ». Ils sont apparus quelques semaines auparavant. Il les a ressentis à l’occasion d’une démangeaison anale. Il a regardé et pense que ce sont des hémorroïdes externes ce qu’il n’a jamais eu auparavant. Il est un peu inquiet car les grosseurs augmentent de taille et, depuis peu, s’associent à un suintement qui tache son slip. 

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)