Urologie

LES COLIQUES NÉPHRÉTIQUES  Abonné

Publié le 07/11/2014

Deux millions de Français sont porteurs de calculs urinaires et, chaque année, 125 000 d’entre eux souffrent de colique néphrétique. Le médecin généraliste tient un rôle clé dans l’orientation, la surveillance et l’éducation thérapeutique de ces patients.

Echographie rénale montrant une lithiase (en rouge) au niveau du bassinet.

Echographie rénale montrant une lithiase (en rouge) au niveau du bassinet.
Crédit photo : AIRELLE-JOUBERT/PHANIE

ÉPIDÉMIOLOGIE

Un homme sur dix et une femme sur vingt souffriront de colique néphrétique aiguë (CNA), entre 20 à 60 ans. Elle récidive dans plus de 50 % des cas, surtout dans les cinq années suivant la découverte du calcul, particulièrement chez l’homme.

Dans 80 % des cas, la lithiase est calcique. Les calculs d’acides uriques surviennent volontiers chez le sujet d’âge mûr, en surpoids, diabétique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte