Les changements de mode de vie efficaces, mais…  Abonné

Publié le 03/04/2020

Plusieurs études l’ont montré : une diminution de la survenue du diabète de 30 % peut être obtenue à condition de pratiquer un exercice physique à raison de 2 h 30 par semaine. Le mécanisme passe par la perte de poids, mais aussi l’augmentation de la sensibilité à l’insuline au niveau musculaire. Reste à savoir comment motiver les personnes à risque à changer leurs habitudes de vie. Différentes expérimentations ont démontré qu’il est possible de réduire l’incidence du diabète de type 2, en accompagnant les personnes à risque dans le cadre de programmes de changement de mode de vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte