LES CAUSES ET FACTEURS FAVORISANTS DES EXACERBATIONS (4,5,6,7)  Abonné

Publié le 21/03/2014

› Les causes ou facteurs de risque de l’exacerbation ne sont pas facilement identifiables à chaque fois chez chaque patient mais plusieurs sont maintenant bien reconnues. Une infection virale semble en cause dans plus de la moitié des cas et le rhinovirus arrive en tête. L’hyperréactivité bronchique et l’obstruction persistent plusieurs semaines après l’infection. Les germes dits atypiques (Chlamydiae pneumoniae et Mycoplasma pneumoniae) sont également en cause pour certains dans près de 20 % des cas (rôle surestimé pour d’autres) et font discuter l’usage des antibiotiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte