Dermatologie

Les biothérapies tiennent-elles leurs promesses dans le psoriasis ?  Abonné

Publié le 27/10/2017
Cela fait plus de dix ans que les traitements biologiques sont utilisés dans cette dermatose. En marge des bénéfices indéniables qu’ils apportent, ils suscitent certaines questions. La Journée mondiale du psoriasis est l’occasion de faire le point sur ces biothérapies.
Psoriasis

Psoriasis
Crédit photo : VOISIN PHANIE

En France, en 2004, l’etanercept a été la première biothérapie à être indiquée dans le psoriasis en plaques modéré à sévère : chez l’adulte en cas d’échec, de contre-indication ou d’intolérance aux autres traitements systémiques, y compris le méthotrexate, la ciclosporine ou la puvathérapie. D’autres anticorps anti-TNFa ont ensuite été disponibles : l’infliximab et l’adalimumab. Puis l’ustekinumab, un anticorps anti-interleukines IL-12/IL-23.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte