Les anti-TNF favoriseraient la prise de poids  Abonné

Publié le 17/03/2017

Une étude menée au CHU de Besançon indique que les anti-TNF alpha entraînent la prise de quelques kilos, essentiellement au niveau abdominal. Le gain pondéral est limité et ne concernerait qu’un peu plus de la moitié des patients. Cette observation, confirmée par d’autres équipes, n’en questionne pas moins sur le risque cardio-vasculaire.  « Mais il ne faut pas oublier que les anti-TNF alpha corrigent l’inflammation, principal facteur de risque cardio-vasculaire et il est bien démontré que ces médicaments diminuent le risque de complications vasculaire », relativise le Pr Toussirot.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte