Pédiatrie

L’ENFANT ALLERGIQUE EN VACANCES  Abonné

Publié le 01/07/2011
Ce dossier montre l’importance de posséder une trousse, de se méfier du soleil et des orages, de ne faire d’efforts que dans de bonnes conditions et de connaître les risques de nombreux insectes piqueurs. Quant à l’allergie à l’iode, c’est un mythe.

Crédit photo : ©BSIP

Les vacances sont « le temps pendant lequel les études cessent dans les écoles, dans les collèges » (Littré). Cette mise au point concerne surtout les vacances d’été (juillet - août), certains risques particuliers étant décrits dans un abécédaire. Parmi les questions que l’on se pose figurent : les allergies sont-elles moins fréquentes en été ? La réponse est « non », l’allergie ne prend pas de vacances. Autre question : peut-on diminuer les traitements antiallergique et antiasthmatique pendant la vacances ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte