Traitement des lithiases urinaires

L’embarras du choix  Abonné

Publié le 10/04/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Le développement de la lithotritie extracorporelle (LEC) a constitué une avance majeure dans la prise en charge des calculs urinaires, mais elle connaît des limites liées à la taille des calculs, à leur densité, aux caractéristiques anatomique. Et au final le taux de « stone free » (patients totalement débarrassés de leur calcul) varie de 30 à 60% selon les études.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte