« Émoi »

L’éjaculation précoce à la loupe  Abonné

Publié le 08/05/2015

Le DSM-5 définit l’éjaculation précoce comme une éjaculation survenant aux alentours d’une minute après la pénétration vaginale. L’étude Emoi, première étude observationnelle d’envergure réalisée en France sur l’éjaculation précoce depuis une quinzaine d’années, rend compte de la souffrance physique et psychologique des hommes qui en souffrent et dont seuls 10 % osent franchir le seuil de la consultation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte