Légendes  Abonné

Publié le 27/02/2015

Fig. 1 La griffe d’orteil est secondaire à la mise en tension des tendons plantaires ce qui provoque une ascension dynamique de la tête métatarsienne. Cor dorsal en regard de l’articulation interphalangienne proximale (IPP).

Fig. 2 Griffe totale des petits orteils caractéristique d’un pied neurologique

Fig. 3 Excès de longueur du 3e orteil responsable de la griffe proximale avec cor dorsal de l’IPP.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte