Si " Le Généraliste " était paru en 1906

L'effet désastreux des rayons X sur les fonctions sexuelles

Par
Alain Létot -
Publié le 02/10/2016
Histoire

Histoire

Le Docteur Tilden Brown a présenté à l'Académie de médecine de New York une note relative aux effets des rayons X sur les fonctions sexuelles. De cette note, il résulte que le seul fait de séjourner dans une atmosphère de rayons X peut rendre un homme stérile au bout d'un temps non encore déterminé.

Chez dix sujets qui, pendant ces trois dernières années, avaient consacré plus ou moins de temps à des travaux radiographiques ou radiothérapeutiques, on a constaté une azoospermie absolue. Aucun d'eux n'avait eu la moindre maladie vénérienne et n'avait subi de traumatisme intéressant les organes génitaux.

Détail important et jusqu'à un certain point consolant, l'azoospermie n'entraîne pas l'impuissance et passe inaperçue. Aucune de ces victimes des rayons Roentgen n'avait observé le moindre changement ni le moindre affaiblissement de leur activité virile.

Chez un malade traité par la radiothérapie pour du prurit anal, on avait constaté l'existence de spermatozoïdes très vivaces. À la suite du traitement, les spermatozoïdes disparurent et ce n'est qu'au bout de plusieurs mois qu'ils reparurent avec leurs mouvements propres.

D'autre part, Schoenberg a produit l'azoospermie chez les lapins en exposant leur abdomen aux rayons Roentgen. De même, Halberstadt, étudiant les effets de ces rayons sur l'ovaire des lapines, a constaté des altérations indiscutables de ces organes, consistant essentiellement en la disparition des follicules de Graaf au bout d'une quinzaine de jours.

On peut aussi rapprocher cette action stérilisante des rayons X de l'effet inhibitoire que ces rayons exercent sur le développement des graines végétales.

(" Gazette Médicale Belge ",  1906)


Source : legeneraliste.fr