LE TRAITEMENT DE LA GONARTHROSE DEMAIN ?  Abonné

Publié le 23/11/2012

Allogreffes méniscales

Il s'agit de la greffe d'un ménisque prélevé sur un donneur décédé lors d'un prélèvement multi-organes. Le greffon fait l'objet d'un contrôle bactériologique et virologique mais il n'est pas irradié et son implantation ne nécessite pas de traitement immunosuppresseur pour le receveur (18).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte