LE TRAITEMENT DE LA CARENCE ŒSTROGENIQUE  Abonné

Publié le 11/10/2013

Le traitement substitutif de la ménopause (THS ou THM) est très efficace sur les troubles fonctionnels mais il a été sévèrement critiqué par les épidémiologistes de la WHI (Women Health Initiative), ce qui a conduit à un déclin profond de leur prescription. Ceux-ci sont partiellement revenus sur leurs affirmations et, de plus, de nouvelles études ont été publiées depuis.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte