Arthrose

Le thermalisme, un levier pour l’autonomie  Abonné

Par
Publié le 22/11/2019
Les travaux de recherche sur la médecine thermale montrent qu’elle agit favorablement sur les processus du vieillissement. Comme sur des troubles fonctionnels et l’autonomie des curistes, en particulier ceux souffrant de pathologies articulaires.
Therm

Therm
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

L’espérance de vie sans incapacité est un indicateur majeur pour les seniors. D’où l’intérêt de concentrer les efforts pour reculer l’avènement des troubles fonctionnels, de phénomènes algiques, etc. « La médecine thermale est intéressante à deux titres, souligne le Pr Christian-François Roques de l’Association française pour la recherche thermale (AFRETH). Premièrement, elle est capable d’agir sur des troubles qui réduisent de façon spécifique l’autonomie, comme les affections ostéo-articulaires et neurodégénératives.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte