Cardiologie interventionnelle

Le TAVI s’impose dans la vraie vie  Abonné

Publié le 03/04/2015
Le récent congrès de l’ACC en témoigne, la roue tourne en cardiologie. Avec, cette année, peu de choses sur les stents, mais plusieurs études portant sur les endoprothèses valvulaires percutanées (TAVI) qui confirment leurs bons résultats à long terme. Une édition également marquée par le retour des avancées pharmacologiques avec de nouvelles molécules qui poursuivent leur percée en particulier dans l'hypercholestérolémie et l'insuffisance cardiaque.

Crédit photo : Edwards lifesciences

Le 16 avril 2002, le Pr Alain Cribier et son équipe réalisaient à Rouen la première implantation de valves aortiques par voie percutanée (ou TAVI). Tout juste treize ans plus tard, de nouvelles données présentées au congrès de l’American College of Cardiology (San Diego, 14-16 mars 2015) confortent l’intérêt et la bonne tolérance de la méthode dans la vraie vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte