Le tamoxifène n'engendrerait pas forcément des cancers de l'utérus et diminuerait les cancers controlatéraux

Par
Roxane Curtet -
Publié le 08/10/2016
tamo

tamo
Crédit photo :  3Dciencia Andrade/SPL/PHANIE

Deux études parues récemment ont remis le tamoxifène sur le devant de la scène. La première démontre que chez certaines femmes, le tamoxifène n’augmenterait pas les risques de cancer de l’utérus. Les résultats sont publiés dans npj Breast cancer, une revue de Nature. La seconde étude publiée le 6 octobre dans JAMA Oncology montre que les thérapies au tamoxifène et aux inhibiteurs de l'aromatase réduisent le risque de survenue de cancer du sein controlatéral. 

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)