Addictologie

LE SYNDROME DES MAINS BOUFFIES  Abonné

Publié le 25/10/2019
Le “syndrome des mains bouffies” est assez fréquent chez les toxicomanes. On trouve à son origine la destruction du réseau lymphatique à proximité des zones d’injection. La prise en charge repose sur la prévention des infections cutanées de cette région plus fragilisée, et la contention pour réduire le lymphœdème.

Alain, 42 ans, SDF depuis 10 ans, consulte à la demande d’un éducateur de son foyer pour renouveler un traitement psychotrope, en l'absence de son psychiatre habituel qui le suit pour une schizophrénie. L'examen relève des œdèmes sur les deux mains, qu’Alain attribue au mésusage de buprénorphine (cliché 1) qu’il s’injectait régulièrement. C'est le syndrome des mains bouffies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte