Sommeil

LE SYNDROME DES JAMBES SANS REPOS  Abonné

Publié le 26/10/2017
Mieux connu mais encore sous-diagnostiqué, le syndrome des jambes sans repos est facile à identifier, à condition d’y penser devant une plainte d’insomnie d’endormissement.
Jambes sans repos

Jambes sans repos
Crédit photo : 168641867

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) compte parmi les causes les plus fréquentes des pathologies du sommeil. Sa prévalence est estimée à 8 % de la population générale adulte, il est considéré comme « cliniquement significatif » (au moins deux fois par semaine et de degré modéré ou sévère) chez environ 2,7 % de la population et est quotidien chez 1,9 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte