Pédiatrie

LE SPASME DU SANGLOT  Abonné

Publié le 19/09/2014

Fréquents, particulièrement impressionnants mais le plus souvent bénins, les spasmes du sanglot ne nécessitent généralement qu'un accompagnement sécurisant.

Crédit photo : SPL/PHANIE

Simon, 18 mois, a eu « un malaise » à la crèche. Il s'agit du deuxième épisode ce mois-ci. Comme lors de l’épisode précédent, suite à un conflit avec un autre enfant, Simon a pleuré, bloqué sa respiration et perdu connaissance, les lèvres légèrement cyanosées. Il a repris pleinement conscience au bout de 3 à 5 secondes. Suivant le protocole, la directrice a appelé le 15 qui a préconisé que vous le receviez immédiatement. Les parents vous l’amènent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte