Troubles cognitifs

Le poids de la fragilité  Abonné

Publié le 01/02/2013

Un tiers des insuffisants cardiaques a plus de cinq comorbidités. Les troubles cognitifs sont à repérer et dans cette optique, le MIS (Memory Impairment Screen) est un test simple et utile : il consiste à énoncer quatre mots et les redemander au patient à la fin de la consultation. Si les cardiologues estiment subjectivement à 12 % la proportion de leurs patients ayant des troubles cognitifs, le pourcentage de patients atteints de ces troubles cognitifs atteint 23 % lorsqu’on soumet les patients au test MIS.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte