LE PIÈGE DE LA MNI SOUS PÉNICILLINE A  Abonné

Publié le 11/12/2015

• Un rash papuleux ou maculopapuleux précoce (5-10% des cas) est possible dans la MNI. Le plus souvent, l’éruption survient à la suite de la prise (injustifiée) d’un traitement par ampicilline.

• L’éruption est en règle morbilliforme, intense, quelquefois scarlatiniforme ou rubéoliforme. Elle est décalée de 6 à 8 jours de l’antibiothérapie initiale.

• En pratique : faire une sérologie EBV et CMV devant un exanthème fébrile apparu ou majoré sous antibiotique pour éliminer une toxidermie. 


Source : Le Généraliste: 2740