Le personnel de l’Etablissement français du sang manifeste devant le ministère de la Santé

Publié le 27/01/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Plusieurs dizaines de salariés de l'Établissement français du sang se sont rassemblés mardi devant le ministère de la Santé. Les syndicats de l'EFS s'inquiètent des risques liés à la fin du monopole sur un certain type de plasma . A la suite d'une décision du Conseil d'État de juillet 2014, la concurrence pourra après le 31 janvier commercialiser en France un type de plasma thérapeutique, dit "SD", dès lors que sa production inclut un procédé industriel. Cette décision, fondée sur la réglementation européenne, taille une brèche dans le monopole exclusif de l'EFS pour ce type particulier de produits d'origine sanguine dits "labiles". Elle fait suite à la requête d'Octapharma France, du groupe suisse Octopharma, qui souhaitait obtenir en France une autorisation de mise sur le marché pour un plasma SD. Ce type de plasma concerne 450 emplois directs et indirects, précise l'EFS, jusqu'à 1.200 selon les syndicats.


Source : legeneraliste.fr