Le passage compliqué à l'insulinothérapie  Abonné

Publié le 24/01/2020
insul

insul
Crédit photo : syda Productions - stock.adobe.com

Le passage à l’insuline d’un diabétique de type 2 constitue, pour le patient comme pour le médecin, un cap difficile à franchir. Il fait pourtant souvent partie de l’évolution de la maladie, « avec le temps, le pancréas sécrétant moins d’insuline. Cela est d’autant plus nécessaire qu’aujourd’hui, 43 % des diabétiques de type 2 ne sont pas équilibrés », souligne le Dr Bernadette Dijoux, endocrinologue diabétologue (Institut de diabétologie et de nutrition, Mainvilliers).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte