Le moustique vecteur du Zika n'épargne plus le Chili

Publié le 19/04/2016
Carmen Castillo

Carmen Castillo
Crédit photo : Ministère de la Santé chilien

Le moustique Aedes aegypti a fait sa réapparition au Chili près de 60 ans après avoir été éradiqué. Jusqu'à présent, le Chili était, au côté du Canada, le seul pays du continent américain à être préservé de cette espèce qui transmet le Zika, la dengue et le chikungunya. Lundi, la ministre de la Santé chilienne, Carmen Castillo (photo), a indiqué que des scientifiques avaient identifié un spécimen à Arica, à 2.000 km au nord de la capitale Santiago.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)