Algologie

LE MÉSUSAGE DES ANTALGIQUES DE PALIER II  Abonné

Publié le 13/12/2013
Les opioïdes faibles peuvent devenir problématiques en cas de mésusage en raison du risque de développer une dépendance. Ces médicaments peuvent être détournés de leur usage normal et les risques iatrogènes, en particulier lors de surdosage, sont potentiellement graves.

Crédit photo : ZEPHYR/SPL/PHANIE

Une prescription de tramadol a été faite chez M. A, 50 ans, opéré d'une prothèse de genou pour réduire les douleurs post-opératoires. Vu la persistance de ces dernières, le traitement a été renouvelé à plusieurs reprises par différents médecins et se disant insuffisamment soulagé, M. A a augmenté la dose journalière à 300/400 mg par jour. Il se plaint d'effets secondaires à type de somnolence et de constipation. Néanmoins, toutes ses tentatives d'arrêt du tramadol se sont soldées par des symptômes de sevrage avec sueurs et angoisses qui l'ont amené à reprendre le traitement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte