Quel outil pour le dépistage du cancer du col ?

Le match frottis/test HPV Abonné

Publié le 28/02/2014
Le match frottis/test HPV


SPL/PHANIE

En sera-t-il des tests HPV pour le cancer du col comme des tests immunologiques pour le cancer du colon ? Alors que plus en plus d’études confirment la supériorité de ces tests par rapport au frottis pour le dépistage du cancer du col de l’utérus, les institutions temporisent. Et préfèrent d’abord organiser le dépistage avant d’envisager leur utilisation à plus large échelle.

Frottis classique ou test HPV ? La généralisation annoncée du dépistage organisé du cancer du col remet sur le devant de la scène la question du test à privilégier en première intention pour ce dépistage. Et si, sur le terrain, certains praticiens attendent déjà avec impatience la substitution du frottis par le test HPV jugé plus performant, les autorités sanitaires semblent moins pressées, estimant que la France n’est pas encore prête pour la transition. Alors que certains pays d’Europe ont déjà franchi le pas, dans l’Hexagone, « le dépistage généralisé du cancer du col se fera donc au moyen…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte