Journée mondiale sans tabac

Le « J’accuse » du Pr Dautzenberg*

Publié le 28/05/2015
Dans la lutte contre le tabagisme, quelle est la part qui doit revenir aux pouvoirs publics et celle qui incombe aux médecins ? Le Pr Bertrand Dautzenberg* précise le rôle de chacun, en mettant en accusation la politique de suppression de l’augmentation des taxes sur le tabac des pouvoirs publics. Il critique aussi les récentes recos de la HAS.

Crédit photo : DR

Le Généraliste. Le rapport Daudigny-Deroche* recommande une augmentation annuelle du prix du tabac de 10 % pendant cinq ans. Qu’en pensez-vous ?

Pr Bertrand Dautzenberg. Toute augmentation du prix du tabac, à partir du moment où elle est significative, fait diminuer la consommation. On a eu l’expérience d’une petite augmentation du prix de 5,5 % qui a été, à six reprises, totalement inefficace. En revanche, toute augmentation de 10 % est efficace et fait diminuer de 4 % environ les ventes de tabac et la consommation.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)