Le grand public américain a entendu parler de Zika, mais connaît mal les risques associés

Publié le 30/03/2016
.

.
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

De nombreux Américains ignorent les risques que fait courir le virus Zika révèle un sondage de la faculté de santé publique de l'Université de Harvard, publié mardi. Dans des familles où une femme attendait un enfant ou envisageait une grossesse, presque une personne sur quatre (23%) ignorait le lien entre le virus et le risque de microcéphalie. Dans ce même groupe, une personne sur cinq était - à tort - convaincue qu'il existe un vaccin contre ce virus et 42% ignoraient qu'il peut se transmettre sexuellement.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)