LE DIAGNOSTIC CLINIQUE  Abonné

Publié le 07/06/2013

Interrogatoire

– Il s’agit d’un diagnostic d’interrogatoire, qui détermine si les fuites surviennent à l’effort, sont des envies urgentes, ou les deux à la fois (incontinence urinaire mixte : 30% des incontinences totales).

– Il apprécie la gêne ressentie, l’importance des fuites.

– Il recherche les circonstances de survenue des fuites (au froid, quand la patiente fait couler de l’eau, lors d’une douche). Existe-t-il un syndrome « de la clé dans la porte » ? (la patiente ressent le besoin d’uriner quand elle rentre chez elle, par réflexe conditionné).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte