Infectiologie

Le dépistage du VIH est insuffisant chez les homosexuels  Abonné

Publié le 28/11/2014
Selon une enquête publiée dans le BEH, malgré un dépistage mieux ciblé, la moitié des hommes homosexuels français ne suivent pas les recommandations de dépistage annuel pour le VIH.

Crédit photo : BURGER/PHANIE

L’épidémie d’infections par le VIH est toujours active en France avec 7 000 à 8 000 nouvelles contaminations par an. Et les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) constituent le groupe le plus touché par le VIH. Or La moitié des HSH ayant participé à l’enquête presse gays et lesbiennes ne se sont pas fait dépister dans l’année, selon un numéro spécial du BEH consacré au dépistage du VIH en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte