Alzheimer et troubles apparentés

Le défi diagnostique des formes précoces  Abonné

Publié le 20/09/2013
À la veille de la Journée mondiale qui lui est consacrée, la démence d’Alzheimer touche en France, 8 000 patients de moins de soixante ans. Ces formes précoces, à l’impact social majeur, sont pénalisées par un diagnostic tardif.

Rares et déconcertantes, les formes précoces de la maladie d’Alzheimer pêchent par leur retard diagnostique. Ils sont 8 000 Français âgés de moins de 60 ans à souffrir de formes précoces de la maladie d’Alzheimer. En préambule de la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer qui se déroulera demain, la ville de Lille vient d’organiser l’université d’été Alzheimer (17 au 20 septembre 2013) où le Pr Florence Pasquier, responsable du Centre Mémoire Ressource et Recherche au CHU, a consacré une communication à cette thématique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte