Journée mondiale sans tabac

Le casse-tête du sevrage tabagique Abonné

Publié le 31/05/2013

Savoir déclencher la prise de décision de sevrage sans crainte de l’échec est un moment fort à renouveler lors des consultations. Si elle est adoptée, la prise en charge à 100 % pourrait y donner un coup de pouce d’autant qu’elle est la mesure le plus « coût efficace » de la prévention cardiovasculaire selon la modélisation présentée dans le BEH du 28 mai 2013.

À la fois habitude comportementale et fléau n°1 de santé publique, le tabagisme porte dans ses gènes une dimension individuelle et collective et la lutte doit se mener sur les deux terrains. Le Pr Yves Martinet (président du comité national contre le tabagisme ou CNCT) n’a pas de mots assez durs : le tabac est « inutile, tue et coûte cher à la société ». Il réduit l’espérance de vie individuelle et gonfle les coûts sociétaux puisque si l’État gagne environ 14 milliards € par an sur la vente de tabac, le coût pour la société est évalué à 47 milliards €. Pour s’en convaincre, l’étude…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte