Insuffisance cardiaque

Le casse-tête des bêta-bloquants Abonné

Publié le 09/11/2018
Le casse-tête des bêta-bloquants

ECHO
GJLP/SPL/PHANIE

Les bêta-bloquants ont beau être de « vieux » médicaments, leur prescription pose encore beaucoup de questions, comme cela a été a souligné lors du récent congrès du Collège national des cadiologues français (Marseille, 18-20 octobre). Avec en pratique de nombreux patients sous-traités ou sous-dosés.

Avec une diminution significative des hospitalisations et surtout de la mortalité (-32 %), les bêta-bloquants constituent vraisemblablement une des thérapeutiques les plus efficaces dans l’insuffisance cardiaque (IC), même s’ils ont été contre-indiqués pendant un certain nombre d’années. Les recommandations les placent en première ligne avec les IEC dans la prise en charge de l’IC avec fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG) altérée, mais pas plus que les autres molécules, ils n’ont fait leurs preuves dans l’IC à FEVG préservée. Efficacité et tolérance : une…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte