Congrès

Le casse-tête de l’antalgie en rhumato Abonné

Publié le 14/09/2018
Le casse-tête de l’antalgie en rhumato

Arthrose main
GARO/PHANIE

Dérives des prescriptions d’opioïdes, optimisations de l’utilisation des corticostéroïdes, limites des thérapeutiques dans l’arthrose digitale, etc. : si le récent congrès européen de rhumatologie a fait cette année encore la part belle aux traitements de pointe des rhumatismes inflammatoires, cette édition 2018 a aussi permis de revenir sur les difficultés de l’antalgie au quotidien.

Lors de leurs congrès annuel (Eular, Amsterdam du 13 au 18 juin), les rhumatologues européens se sont montrés préoccupés par l’explosion actuelle des consommations d’opioïdes. Certes, les États-Unis sont particulièrement touchés, puisqu’ils concentrent 80 % de la consommation mondiale alors qu’ils ne rassemblent que 5 % de la population. Mais le phénomène n’épargne pas l’Europe, avec une augmentation majeure des prescriptions dans tous les pays. Ainsi en Écosse, la consommation d’opioïdes forts a été multipliée par 18 en 15 ans ! Les opioïdes sur la sellette Une surconsommation qui s…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte