L’avis de l’auteur  Abonné

Publié le 11/01/2013

« Ce travail de recherche a bien mis en évidence les carences dans la prise en charge des patientes ayant été traitées pour un cancer du sein et m'a sensibilisée à la nécessité d'une implication le plus tôt possible du médecin généraliste dans ce suivi. À titre personnel, je suis peut-être plus à l'écoute de ces femmes durant mes consultations et je n'hésite plus à poser des questions ouvertes sur leur vécu et à reformuler leurs questions. »

Dr Julie Vaure, faculté de médecine de Clermont-Ferrand


Source : Le Généraliste: 2627