Prospective

L’avenir est à l’hypnose et la neuromodulation  Abonné

Publié le 16/10/2015

« Dans la mesure où la douleur est un phénomène subjectif, pourquoi ne pas modifier l’expérience même de la douleur ? », explique le Pr Serge Perrot, rhumatologue et médecin de la douleur à l'Hôtel-Dieu et vice-président de la Société Française d’Étude et de Traitement de la Douleur (SFETD).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte