Cancer du col

L’autotest HPV, une solution pour les exclues du dépistage ?  Abonné

Publié le 13/06/2014
Alors que la généralisation progressive du dépistage du cancer cervico-utérin est sur les rails, l’autotest HPV vient de prouver son intérêt chez les femmes en marge du dépistage.

Crédit photo : RUSSELL KIGHTLEY/SPL/PHANIE

Le plan Cancer 2014-2019 prévoit de « positionner dans le dispositif [de la généralisation du dépistage du cancer cervico-utérin, ndlr] l’alternative par autoprélèvement pour les femmes qui ne font pas de frottis ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte